Je pars donc faire la montée de la Grenouille. Après 15 km d'échauffement, je monte celle-ci en 31'30" sans forcer (158 bpm en moyenne, 12,5 km/h, 750 m/h) sauf dans quelques courts passage en danseuse. Je confirme la distance et le dénivelé indiqué par Gérard. Il y a 2 passages difficiles : à la sortie de Thurins avec environ 250m à 8% puis le 4é kilomètre, à 7.5%.

Je termine par les crêtes, avec une belle vue sur Lyon et le Mont-Blanc, et par le col de Malval en guise de descente.

Au total 55km, 1000m D+ en 2h26 (22,5 km/h) et des sensations par trop mauvaises.