Journal de Fabrice

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 25 avril 2010

Variantes autour de L'Yzeron

Nous nous sommes retrouvé à 9h avec LaurentdeLyon au gué de Francheville le bas. Il a concocté un parcours de 2h15 avec comme "colonne vertebrale" la rivière Yzeron. A partir de cette rivière bordée d'agréables sentiers vallonnés, le parcours montait sur les collines parfois rive droite (Craponne, Francheville Bel Air), parfois rive gauche (Brindas, Francheville le Haut). A l'arrivée, 2h15 pile tout rond !!! et environ 20-21 km de parcourus et 420m D+.

Avec l'aller-retour au gué j'aurai fait une sortie longue de 2h45 et 24-25 km. FC 144 bpm (76% : la limite haute pour une sortie longue).

Merci à Laurent pour cette belle sortie, de surcroit réalisée sous un beau soleil.

Ci-dessous le profil altimétrique : sur l'alti nous sommes arrivés (point 2) plus "bas" qu'au départ (point 1) => la pression atmosphérique est montée de 2-3 mbar durant la sortie. Laurent : la dernière côte fait 22m de dénivelé


En 2 semaines j'aurai donc fait 3 sorties longues pour finaliser ma préparation aux 100km de Crest :

  • Monts de Lyonnais : 3h15
  • Reco Crest-3 becs : 4h15
  • Aujourd'hui Yzeron : 2h45

Maintenant maintien/assimilation avec des sorties de 1h max en endurance active ou lente, et un fractionné par semaine.

mardi 13 avril 2010

L'obstacle des Rochers de Cresta

Sur l'itinéraire du 100 km de Crest, le Pylone et les 3 becs semblent être les 2 difficultés majeures. Or, il y a une multitude de bosses, qui en dénivelé cumulé dépassent largement les 2 grosses, et peuvent être très cassantes.

Une "bosse" en particulier a attiré mon attention : celle juste après Saillans. Toute marron sur le profil signifie plus de 15% ; sachant qu'Openrunner lisse les pointes, il y a sûrement plus. Sur la carte il s'agit des Rochers de Cresta qui du bord de la Drôme monte à 900m pour redescendre à 400, en moins de 5,5 km. Alors je suis allé la reconnaître, hier, en famille, avec Gérard et Léna (11 ans).

Premier obstacle : dès la sortie de Saillans, le debut du sentier coupe un torrent. Le pont est absent. Faut-il se mouiller les pieds? Nous avons préféré faire le tour par le pont de la voie ferrée : +200m environ et pas très sécurisé pour une course ! Un pont sera-t-il reconstruit d'ici 4 semaines ?

La montée est régulière, plus ou moins pentue, et ne présente pas de difficulté particulière, sinon des passages étroits et un itinéraire pas toujours évident au milieu des buis. Une courte descente raide coupe la montée sur la fin. Environ 3,5 km de montée pour 600m D+. Soit 17%. Bref soutenue !

La vraie difficulté est la descente. A peine 2 km de descente, soit 30% en moyenne, dont quelques centaines de mètres très raides, si raides qu'il faut se tenir aux branches.

Au bout de la descente, pour re-traverser le torrent, il y a un pont cette fois. Léger et acrobatique mais pont quand même. __

Donc il ne faudra pas espérer faire une bonne moyenne sur cette section au risque de se "bruler" les cuisses à la descente. Je compte 1h30 au mieux pour ces 5,5 km !!!

La vue est belle tout au long de la montée qui suit une ligne de crête, ainsi que sur le haut de la descente. En particulier sur la montée des Auberts sur le versant des 3 becs. Dommage, le ciel était chargé hier et nous avons eu un peu de grêle.

A propos de la "promenade" d'hier, nous avons fermé la boucle par la route (2,5 km) tranquille de Chastel-Arnaud. Elle a duré 2h30 pour 8 km et 550mD+.

lundi 12 avril 2010

Sortie longue pour 4 cols

Sur le conseil de Cocolecyclo, il me faut faire quelques sorties longues de 3-4 heures avant les 100 km de Crest. Ce dimanche après-midi, j'ai un créneau pour le faire.

Je me suis concocté un circuit de 21,5 km et 850mD+ dans les Monts du Lyonnais : au départ de Pollionnay, je monte d'abord au Col de la Luère, redescends vers Vaugneray, puis remonte sur le Col de la Fausse (que je rate de peu en passant sur la crête au dessus) et le Col de Malval. Je bascule alors sur le versant nord et rejoins Chevinay avant de remonter au Col de la Croix du Ban et de retrouver le point de départ. Ce parcours est similaire en dénivelé par rapport au 100 km (environ 900mD+/20 km).

J'ai fait ce parcours à l'allure visé pour le 100 km soit 133 bpm au cardio, et avec les bâtons. Etant en dessous dans les descentes et avec les quelques pauses, la moyenne finale s'établit à 129 bpm aujourd'hui, pour 3h12 soit 6,7 km/h. Ci-dessous le profil altimétrique ainsi que le cardio.


Quelques photos : Col de la Luere, descente dans les bois, St Bonnet le Froid, Chevinay

Le parcours domine souvent l'agglomération lyonnaise :

Col de la Croix du Ban, avec le matériel : batons, sac et carte